Trekking

Le trek

Une immersion dans la montagne

Vivez une aventure hors du commun. Je vous emmène parcourir les plus grands treks des Alpes agrémentés de belles variantes secrètes. Séjours tout compris avec nuits en refuges de montagne.

Tour des Cerces et Mont Thabor

Été 2021
6 jours – séjour tout compris 640 €

Un très beau trek de 6 jours sur les hauteurs de la vallée de la Clarée, avec une multitude de lacs de montagne, des refuges chaleureux et l’ascension d’un sommet de plus de 3000m : le Mont Thabor (3180m).

France – Haute Clarée et Mont Thabor

Durée : 6 jours

Un très beau parcours sur les hauteurs d’une vallée préservée, avec une multitude de lacs de montagne, des refuges chaleureux et l’ascension d’un sommet de plus de 3000m : le Mont Thabor (3180m).

  • Départ de Névache (covoiturage possible depuis la gare SNCF de Briançon).
  • Hébergement en refuges de montagne

Prochain départ

  • programmation sur demande

Tarifs

  • 640 € par personne

Réserver

Le Tour des Écrins intégral

Été 2021
11 jours – séjour tout compris 1210 €

Un trek sportif et sauvage. Ce Tour des Ecrins est agrémenté de jolies variantes  originales sur de petits sentiers.
Ce séjour est pensé pour les bons randonneurs à la recherche d’une expérience personnalisée au plus proche des majestueux sommets des Ecrins.
L’hébergement est en refuges de montagne et gîtes soigneusement sélectionnés pour leur confort et leur authenticité.
Le groupe est limité à 10 personnes pour privilégier la convivialité du séjour et l’homogénéité du niveau des participants.

France – Le Grand Tour des Écrins


Durée : 11 jours

Programme
Avec ce séjour vivez du grand trekking en France ! 12 200 mètres de dénivelé positif, 14 cols et 157 kms

J1 – Samedi : Vallouise – Les Aygues (1624m) – Pré de la Chaumette (1790m)
RDV à la gare SNCF de l’Argentière-les-Ecrins à 8h30 pour l’arrivée du train de nuit de Paris (voir la section transports). Transfert depuis la gare jusqu’au pont des Aygues, dans le vallon d’Entraigues.
Le départ de notre trek se fait entourés d’un grand cirque rocheux : superbe cadre pour faire nos premiers pas au coeur du Parc national des Ecrins. Montée au col de l’Aulp Martin (2761m) et au Pas de la Cavale (2735m). Descente au refuge du Pré de la Chaumette pour notre première nuit en montagne.
Nuit au refuge du Pré de la Chaumette.
Repas compris : dîner.
D+ 1170m; D- 970m; 15 kms, 6h30

J2 – Dimanche : Pré de la Chaumette (1790m) – lac de Vallonpierre (2271m)
Une journée dans un cadre minéral et sauvage. Nous contournons la crête du Sirac en franchissant le Col de la Valette (2666m) puis le Col de Gouiran (2697m) et enfin le Col de Vallonpierre (2607m) qui nous donne accès à la magnifique vallée du Valgaudemar.
Nuit au refuge de Chabournéou (1998m).
Repas compris : petit-déjeuner, pique-nique, dîner.
D+ 1190m; D- 1000m; 12,5 kms, 6h

J3 – Lundi : lac de Vallonpierre (2271m) – L’Olan (2344m)
Notre journée commence par une descente vers la vallée de la Séveraisse, dont on longe ses rives jusqu’au joli village de la Chapelle-en-Valgaudemar. L’après-midi une montée raide mais efficace nous mêne droit sur le refuge de l’Olan: un perchoir avec une vue extraordinaire situé 1200m au-dessus de la vallée.
Nuit au refuge de l’Olan.
Repas compris : petit-déjeuner, pique-nique, dîner.
D+ 1250m; D- 900m; 16,5 kms, 7h15

J4 – Mardi : l’Olan (2344m) – Desert en Valjoufrey (1270m)
Une belle journée sur des petits sentiers en altitude. Le matin nous montons au Pas de l’Olan (2683m) avant la traversée de Côte Belle, suivi du passage du Col de Colombes (2400m). On passe ensuite au lac du Lautier et au Col des Clochettes (2183m) avant une pause déjeuner au refuge des Souffles. Dernière montée du jour pour franchir le Col de la Vauze (2500m) et descente au village de Desert en Valjouffrey (1270m) pour une escale bien méritée.
Nuit au gîte Les Arias.
Repas compris : petit-déjeuner, déjeuner au refuge des Souffles, dîner.
d+ 1050m ; d- 2100m ; 17,5 kms; 8h30

J5 – Mercredi : Desert en Valjouffrey (1270m) – Valsenestre (1300m)
Une journée avec moins de dénivelé aujourd’hui pour se remettre des grandes descentes de la veille. Pendant la montée au Col de Côte Belle (2290m), la forêt de la Combe du Cognet laisse progressivement place aux pelouses alpines puis aux orgues de Valjouffrey : un impressionnant empilement de strates calcaires feuilletées quasi verticales. Après le col la descente nous amène au joli hameau de Valsenestre (1300m) où nous y faisons étape.
Nuit au gîte Le Béranger.
Repas compris : petit-déjeuner, pique-nique, dîner.
d+ 1020m ; d- 1000m ; 9 kms; 5h30

J6 – Jeudi : Valsenestre (1294m) – lac de La Muzelle (2115m)
Une grande montée nous attend ce matin, avec une fin assez raide pour gravir le Col de la Muzelle (2613m). Pause déjeuner au col avant de descendre au lac de la Muzelle : arrivée en début d’après-midi à ce refuge placé au bord du lac, dans un cadre idyllique.
Nuit au refuge de la Muzelle.
Repas compris : petit-déjeuner, pique-nique, dîner.
D+ 1320m ; D- 540m; 9 kms, 5h30

J7 – Vendredi : lac de La Muzelle (2115m) – Les Clots (1510m)
Du refuge on quitte le GR pour monter sur un petit sentier au sommet de la Cime du Pied de Barry (2637m). La descente est très esthétique, sur une crête dégagée. Après le petit hameau de Lanchâtra la cascade tonitruante de La Pisse nous rafraîchit avec son puissant brumisateur naturel. Transfert (45 minutes) jusqu’au parking des Aymes, surplombant le barrage du Chambon (1300m). De là en une petite une heure de marche nous rejoignons notre refuge les Clots (1510m)
Nuit au refuge Les Clots.
Repas compris : petit-déjeuner, pique-nique, dîner.
D+ 780m ; D-1460m ; 10,5 kms, 6h

J8 – Samedi : Les Clots (1510m) – Le Chazelet (1800m)
Un itinéraire de toute beauté aujourd’hui qui nous permet de contempler les faces Nord abrutes du massif tout en marchant sur un terrain doux et vallonné. On passe au bord de la très belle fontaine pétrifiante. La traversée du plateau d’Emparis (2450m) nous offre une journée bucolique entre les alpages et une myriade de petits lacs. Descente au joli hameau du Chazelet (1800m) situé sur les rives du plateau.
Nuit au gîte Chez Baptiste.
Repas compris : petit-déjeuner, pique-nique, dîner.
D+ 990m ; D-730m; 15 kms, 6h

J9 – Dimanche : Le Chazelet (1800m) – Le Casset (1500m)
A la descente du Chazelet on retrouve le contact avec le massif des Ecrins en passant par le verrou rocheux surplombant le Pont d’Arsine (1667m). Déjeuner au joli petit refuge de la Chamoissière.
Montée au Col d’Arsine (2340m) avec ses multiples lacs et sa rivière qui sinue au gré du relief. Descente vers le joli village du Casset (1500m).
Nuit au gîte Le Reblanchon.
Repas compris : petit-déjeuner, déjeuner en refuge, dîner.
D+ 940m; D- 1220m; 22 kms, 7h

J10 – Lundi : Le Casset (1512m) – Ailefroide (1507m)
Du Casset on remonte le vallon du Grand Tabuc puis le Vallon de la Montagnole jusqu’au Col des Grangettes (2684m) et lac de l’Eychauda situé en contrebas. Pause déjeuner au bord du lac avant de descendre à Ailefroide par le Vallon de Chambran.
Nuit au Chalet Hôtel Ailefroide.
Repas compris : petit-déjeuner, pique-nique, dîner.
D+ 1200m; D- 1200m; 19kms, 7h30

J11 – Mardi : Ailefroide (1507) – Vallouise Les Aygues (1624m)
Une dernière belle journée dans un vallon sauvage pour terminer ce grand Tour de l’Oisans et des Ecrins: nous remontons le vallon de Clapouse sur de petits sentiers jusqu’au Collet du Rascrouset (2799m). Derniers panoramas sur les sommets des Ecrins et on replonge vers la vallée d’Entraigues… arrivée au point de départ, la boucle est bouclée !
Transfert vers la gare SNCF d’Argentière-les-Ecrins en milieu d’après-midi.
Repas compris : petit-déjeuner, pique-nique.
D+1300m ; D-1180m ;13kms; 5h30

Le prix comprend :
L’encadrement par un accompagnateur en montagne 
10 nuits en refuges gardés et gîtes
La pension complète du dîner du jour 1 au déjeuner du jour 11

Le prix ne comprend pas :
Le transport aller-retour entre votre domicile et le lieu de RDV du séjour
Votre assurance annulation
Votre assistance rapatriement et frais de secours
Les boissons et dépenses personnelles
Le pique-nique du Jour 1 midi
Les vivres de courses (fruits secs, biscuits, barres énergétiques) pour vos petites collations au cours des randonnées
Les frais de dossier AEM Voyages de 15€ par bulletin d’inscription
Et tout ce qui n’est pas dans « Le prix comprend »

Transports
Accueil le jour 1 à la gare SNCF de l’Argentière-les-Ecrins à 8h30. Navette depuis la gare  pour rejoindre le pont des Aygues, dans le vallon d’Entraigues.
Fin du séjour le jour 11 à 16h au même endroit.

Comment venir en train :
Gare SNCF de l’Argentière-les-Ecrins: trains de nuit directs depuis Paris, via Valence ou Grenoble de jour.
Possibilité de venir également par la gare de Grenoble puis la ligne régulière Zou LER 35 jusqu’à Briançon où votre accompagnateur viendra vous chercher.
La gare de Oulx (Italie) est également une option rapide pour venir depuis Paris, avec un bus Res’Alp ou navette wiiliik qui vous amène à Briançon où votre accompagnateur viendra vous chercher.

Navettes à la demande sur l’application wiiliik

En voiture :
Condition de circulation : + 33 (0)4 65 03 0005 www.inforoute05.com
En covoiturage :
Plus économique et écologique que de venir seul, c’est une alternative que nous vous encourageons à adopter. Nous vous communiquerons les coordonnées des participant(e)s pour vous permettre de vous mettre en contacts.

Prochain départ

  • du samedi 7 au mardi 17 août 2021
  • autre dates sur demande

Tarifs

  • 1210 € par personne

Réserver

Le Tour du Mont-Blanc

Été 2021
11 jours – séjour tout compris 1290 €

Le Tour du Mont-Blanc est un grand classique du trek, magnifique mais très parcouru. C’est pourquoi je vous propose un parcours avec de superbes variantes personnalisées, pour une expérience encore plus authentique et mémorable. Nous ferons le tour de ce massif mondialement réputé tout en restant loin des foules et sans prendre de transferts en navette.

Le Tour du Mont-Blanc

Durée : 11 jours

Un Tour du Mont-Blanc qui empreinte de superbes variantes et hors-pistes.

Ce parcours est plus difficile, plus sauvage et plus alpin que le parcours classique. Cela nous permettra de randonner sur ce massif mondialement réputé tout en restant loin des foules.

Au total un grand trek de 10110 m de dénivelé et 170 kms

PROGRAMME

J1 : Les Houches (Bellevue) – Plan Glacier
d+ 1020m; d- 150m; 8,5 kms; 4h30
Départ de notre TMB depuis le haut du téléphérique de Bellevue aux Houches. Nous sommes accueillis par la vue panoramique sur le Mont-Blanc, les Aiguilles Rouges et les Fiz. Descente jusqu’à la passerelle suspendue au-dessus de l’impressionnant torrent du glacier de Bionnassay. Montée vers Col du Tricot. Depuis là nous quittons l’itinéraire classique pour emprunter le sentier des contrebandiers: un sentier aérien et exposé utilisé pour la contrebande avec l’Italie au XIXie siècle. Notre premier refuge nous accueille à 2730 d’altitude: Plan Glacier, un tout petit refuge en bois accolé le long de la paroi rocheuse.
Bellevue (1801m) – passerelle de Bionnassay (1720m) : d- 120m ; 2 kms; 45’
passerelle – Col de Tricot (2120m) : d+ 400m ; 2 kms ; 1h30
Col de Tricot – Plan Glacier (2730m) : d+ 620m; d- 30m ; 4,5 kms ; 2h15

J2 : Plan Glacier – Tré La Tête
d+ 930m; d- 1690m; 16 kms; 8h pour montée à Tré la Tête via le sentier Bernard
d+ 810m; d- 1470m; 15,5 kms; 7h pour montée directe dans la forêt
Une longue mais très belle journée au pied de l’Aiguille de Bionnassay, les Dômes de Miage et le Mont Tondu.
Descente du refuge en suivant la moraine de l’ours. On longe une cascade. Traversée des doux pâturages de Miage. On rejoint l’itinéraire classique pour les 2 prochaines heures. Courte montée aux chalets du mont Truc. Déjeuner dans cette ferme d’alpage avec les produits issus de leur production. Descente aux grange de La Frasse puis montée dans la combe d’Armancette au pied de l’Aiguille de la Bérangère. On termine par un joli sentier en balcon jusqu’au refuge de Tré la Tête (1970m).
Plan Glacier – Miage (1560m) : d- 1170m ; 4 kms; 2h30
Miage – Le Truc (1750m) : d+ 190m ; 1,5 kms ; 30’
Le Truc – La Frasse (1350m) : d- 400m ; 2 kms ; 1h15
La Frasse – Tré la Tête (1970m) : d+ 740m d- 120m ; 7,5 kms ; 3h45

J3 : Tré-La-Tête – Croix du Bonhomme
d+1020m; d- 480m ; 12 kms; 5h30
Petite rando bonus si l’envie se présente: un aller-retour au bord du glacier de Tré La Tête via Le Mauvais Pas (Aller-retour de 2h45, 400m de dénivelé et 4,5 kms depuis le refuge).
Descente de notre refuge haut perché jusqu’à la vigoureuse cascade de Combe Noire. De là nous rejoignons le sentier classique jusqu’au Col de le Croix du Bonhomme. Une succession de replats et de montées qui termine par une traversée à flan de montagne jusqu’au Col de la Croix du Bonhomme et son refuge situé en contrebas (2433m). En début de saison cette dernière section se fait sur la neige.
Tré La Tête – Combe Noire (1496m) : d+ 40m; d- 480m; 3 kms; 1h15
Combe Noire – Col du Bonhomme (2329m) : d+ 830m ; 6,5 kms; 3h15
Col du Bonhomme – Col de la Croix du Bonhomme (2479m) : d+150m; 2,5 kms; 45’

J4 : Croix du Bonhomme – Robert Blanc
d+ 960m; d- 640m; 9,5 kms; 5h45
Un itinéraire alpin, sauvage et minéral… du grand trekking!
Du refuge on monte au Col de la Croix du Bonhomme tout proche pour entamer cette très belle variante dans un univers minéral hors du commun. Montée au Col des Fours et la Tête Nord des Fours (2756m). Vue panoramique mémorable. A partir de là nous empruntons une petite sente, discrètement marquées de cairns, qui chemine entre pierriers et traversées d’arrêtes rocheuses. Montée au col des bouquetins. Petits lacs d’enclave. Col de la Grande Ecaille (traversée délicate). Descente raide vers le vallon des Lanchettes. Et enfin une montée finale sur rocher jusqu’au refuge Robert Blanc (2750m) perché au coeur d’un cirque d’arêtes rocheuses.
Refuge (2433m) – Tête Nord des Fours (2756m) : d+320m; 2,5 kms; 1h
Tête Nord des Fours – lacs sous la tête d’enclave (2500m) : d+70m; d- 370m; 3,5 kms; 2h
Lacs sous la tête d’enclave – refuge Robert Blanc (2750m) : d+ 570m ; d- 280m ; 3,5 kms; 2h45

J5 : Robert Blanc – Pra Neyron par le Mont Fortin
d+ 770m; d- 1580m; 23 kms; 8h par le vallon de la Lée Blanche
d+ 760m; d- 1560m; 19 kms; 8h par le Mont Fortin
Seconde partie de cette variante alpine: du refuge on rejoint le Col de la Seigne sur un superbe passage sous le Glacier des Glaciers, des zigzags entre les dalles rocheuses polies par la glace, une traversée de pierrier et 2 ressauts raides (câbles en place).
On arrive au Col de la Seigne : Benvenuti in Italia! Et plus précisément dans le Val d’Aoste.
De la frontière 2 options s’offrent à nous, de durées équivalentes: soit on poursuit par le sentier classique en descendant dans le vallon de la Lée Blanche. On en profite pour passer au pied de la crête des pyramides calcaires et ses fortifications creusées dans la falaise.
L’autre possibilité en cas de faible enneigement est de traverser vers le col des Chavannes puis le Mont Fortin depuis le col de la Seigne. Cet itinéraire alternatif nous offre une vue splendide sur le versant Sud du Mont-Blanc avant de redescendre vers notre refuge Le Randonneur (1894m), situé sur les hauteurs de Courmayeur.
Robert Blanc (2750m) – Col de la Seigne (2616m) : d+ 400m; d- 650m; 4 kms; 3h
Col Seigne – Col de Chavannes (2603m): d+ 150m; d- 70m ; 3,5 kms ; 1h20
Col de Chavannes – Mont Fortin (2756m) : d+ 150m ; d- 30m; 3,5 kms; 1h10
Mont Fortin – Maison Vieille (1894m) : d+ 60m; d- 810m; 8 kms; 2h15

J6 : Pra Neyron – Bonatti
d+1020m; d- 920m; 20 kms; 6h30
ou d+1630m; d- 1515m; 20kms; 8h15 via les crêtes
Descente vers Courmayeur: on savoure un expresso ou une bonne gelatti pour avant la montée au refuge Bertone. Puis 2 options: une variante difficile part du refuge vers les crêtes de la montagne de Saxe. Ce bel itinéraire chemine parallèlement au Mont-Blanc, nous donnant une vue exceptionnelle tout au long du parcours. Montée à la Tête de Bernarde, traversée de la combe d’Armina, remontée vers le Pas d’entre deux sauts et redescente vers l’un des plus beaux refuges du TMB, le refuge Bonatti où nous y passerons la nuit (2025m).
La seconde option, pour une journée moins longue, est de rester sur l’itinéraire classique situé en balcon au-dessus du Val Ferret : cela permet d’économiser 2h de marche et 600m de dénivelé.
Maison Vielle – Courmayeur (1226m) : d- 620m ; 4 kms; 1h30
Courmayeur – Bertone (1977m) : d+700m ; 4,5 kms ; 2h15
Bertone – Bonatti par la montagne de Saxe : d+ 880m ; d- 835m ; 11,5 kms ; 4h30
ou Bertone – Bonatti (2025m) classique : d+ 320m ; d- 300m ; 7,5 kms ; 2h15

J7 : Bonatti – La Fouly
d+850m; d-1265m; 18kms; 6h30
Aujourd’hui on bascule côté Swisse! Depuis le refuge on remonte le Val Ferret en traversant ses doux alpages. La pente se redresse à partir du refuge Elena, et l’ascension commence vers le Grand Col Ferret. Au col nous quittons le Val d’Aoste italien pour descendre dans le Valais Swisse.
Une petite variante entre les alpages de moutons nous permet de profiter d’une descente vallonnée en évitant le monde sur le sentier classique et d’arriver directement à notre destination de ce soir: l’Auberge des Glaciers à La Fouly (1600m).
Bonatti (2025m) – Chalets d’Arnuva (1769m) : d+ 70m; d- 150m, 5 kms; 1h15
Arnuva – refuge Elena (2062m) : d+ 300m ; 2 kms; 1h15
Elena – Grand Col Ferret (2537m) : d+ 480m; 2 kms; 1h30
Grand Col Ferret – La Fouly (1600m), via petit col Ferret et Les Planfins : d- 1115m ; 7,5 kms; 2h30

J8 : La Fouly – Val d’Arpette
d+600m; d-570m; 16,5 kms; 5h15
Une journée tranquille, pour se ménager avant la grande journée du lendemain. On longe la rive gauche de la Dranse de Ferret sur un sentier qui traverse les jolis hameaux soignés à la Suisse. Montée au lac de Champex dans l’après-midi. Farniente au bord de l’eau si l’envie se présente, puis montée vers le fond du val d’Arpette où se trouve notre gîte (1677m).
La Fouly (1600m) – Issert (1054m) : d+ 40m ; d- 570m ; 10 kms ; 2h45
Issert – Champex-Lac (1466m) : d+ 380m ; 4 kms ; 1h30
Champex-Lac – Val d’Arpette (1677m) : d+ 180m ; 2,5 kms ; 45’

J9 : Val d’Arpette – Refuge du Col de Balme
d+1610m; d-1080m; 17,5 kms; 8h15
ou d+ 1500m; d-970m; 23 kms; 8h30
Départ de bonne heure ce matin pour cette grande journée. Elle commence par l’ascension de la fenêtre d’Arpette. Notre doux vallon bordé de pâturages se redresse progressivement jusqu’à devenir un étroit passage dans un amoncellement de blocs rocheux. La sortie se fait par une brèche dans l’arrête rocheuse, la fameuse fenêtre d’Arpette.
La descente est d’abord raide et caillouteuse avant de s’adoucir en traversée et de rejoindre la buvette du glacier du Trient. De là nous quittons le sentier classique pour monter au Col de Balme: 500m de dénivelé raide au milieu des chamois, puis une traversée en pente douce pour rejoindre notre refuge (2203m), situé sur l’exacte frontière entre la Swisse et la France.
Une alternative en cas de névés ou de niveau de forme moins élevé est de contourner la fenêtre d’Arpette par Bovine. Cette alternative moins raide mais de dénivelé et durée similaire traverse les beaux alpages suisses, entre rhododendrons, myrtilles et pâturages d’Herens.
Val d’Arpette (1677m) – Fenêtre d’Arpette (2665m) : d+ 990m ; 6 kms ; 3h15
Fenêtre d’Arpette – Prise de Bisse (1583m) : d- 1080m ; 4 kms; 2h15
Prise de Bisse – Chalet Les Grands Dessus (2113m) : d+530m ; 2,5 kms ; 1h45
Les Grands Dessus – Col de Balme (2203m) : d+ 90m ; 5 kms ; 1h

J10 : Col de Balme – Lac Blanc via les lacs Chézerys et Persévérance.
d+ 1300m ; d- 1120m ; 14kms; 7h par le grand balcon Sud
d+ 1200m ; d- 1080m ; 14 kms ; 7h par les échelles
Descente depuis le refuge par un joli itinéraire sur les crêtes des Posettes jusqu’à Tré Le Champ. Nous prenons pied sur le massif des Aiguilles Rouges au niveau du Col des Montets. Montée soit par le sentier des échelles, soir par un sentier en balcon au-dessus de la vallée de Chamonix: un itinéraire valloné, parsemé de petits lacs d’altitude et avec toujours la face Nord du Mont-Blanc en toile de fond.
Un petit hors sentier nous permet d’éviter les foules montant au Lac Blanc et d’accéder à un merveilleux petit lac posé au milieu des pierriers, au pied des aiguilles: le lac de Persévérance. Descente au Lac Blanc tout proche pour notre dernier refuge, à 2532m.
Col de Balme – Tré Le Champ le Haut (1429m) via le col des Posettes (1997m) et l’Aiguillette des Posettes (2201m) : d+200m; d- 970m ; 8kms ; 3h
Tré le champ le Haut – Lac Blanc (2352m) via le Grand Balcon Sud, les lacs de Chézerys et de Persévérance: +1100m; -150m, 6kms; 4h

J11 : Lac Blanc – Chamonix via Le Col de la Glière et la télécabine de Planpraz
d+ 360 m ; d- 690m ; 10 kms ; 4h
Les Aiguilles Rouges sont l’un de meilleurs belvédères pour admirer le massif du Mont-Blanc côté Français : on termine ce trek par une courte mais très belle journée.
Du Lac Blanc on fait une traversée jusqu’au Col de l’Index (2385m) puis au Col de la Glière (2461m). De là on découvre l’envers des Aiguilles Rouges, avec les falaises calcaires du massif des Fiz en arrière-plan. Un très bel espace de randonnée qu’on peut effleurer en allant faire un petit tour aux Lacs Noirs et au Lac Cornu en contrebas. On bascule ensuite à nouveau côté Chamonix pour notre dernière descente, jusqu’à Planpraz. Et là, ô luxe de la technologie, nous sommes transportés sans effort jusqu’à la Chamonix. Arrivés à la Mecque de l’alpinisme, devant la maison de la montagne, il est de coutume de se serrer la pince en se félicitant de ce belle aventure accomplie ensemble.
Arrivée prévue à Chamonix pour 13h.
Lac Blanc (2352m) – Col de la Glière (2461m) via l’Index : d+ 310m ; d- 250m ; 5kms ; 2h
Col de la Glière – Planpraz (2070m) d+50m ; d- 440m ; 5 kms ; 2h

Prochain départ

  • du dimanche 29 au mercredi 8 septembre – départ confirmé
  • autres dates sur demande

Tarifs

  • 1290 € par personne

Réserver

Tour des Aiguilles Rouges et Mont Buet

Été 2021
6 jours – séjour tout compris 690 €

Ce trek promet de très beaux panoramas entre les falaises des Fiz d’un côté et les majestueux sommets du massif du Mont-Blanc de l’autre. Avec un joli défi, l’ascension du Mont Buet : un sommet de plus de 3000m qui se mérite !

France – Aiguilles Rouges et Mont Buet

Durée : 6 jours

Un itinéraire qui promet de très beaux panoramas entre les falaises des Fiz d’un côté et les majestueux sommets du massif du Mont-Blanc de l’autre. Avec un joli défi, l’ascension du Mont Buet : un sommet de plus de 3000m qui se mérite !

  • Départ du refuge Le Châtelet d’Ayères (ou covoiturage possible depuis la gare SNCF de Servoz)
  • Hébergement en refuges de montagne

Prochain départ

  • programmation sur demande

Tarifs

  • 690 € par personne

Réserver

D’autres destinations vous font rêver ?

Contactez-moi pour monter un projet sur-mesure rien que pour vous, votre famille ou votre groupe d’amis.

Menu